FAQ du forum fr.rec.philatelie

 

 

recherche dans le site

imprimer

Dans la rubrique

FAQ du newsgroup fr.rec.philatelie / CONNAITRE LES « BONS » GESTES



Collectionneur généraliste

aepaep00


Les gommes

 

LES GOMMES

Avertissement : cet article a été écrit dans le cadre de la FAQ Il n’entend donc pas être complet mais simplement vulgariser les notions essentielles.

GOMME Par définition : substance d’origine végétale ou chimique apposée au dos des timbres-poste lors de leur fabrication.

Dans leurs lexiques : YVERT, ne parle que de la « virginité » de celle ci ! ! ! DALLAY cite l’existence de gommes dites tropicales opposées aux dites métropolitaines. STANLEY-GIBBONS parle des « arabic gum » et des « polyvinyl alcohol » ou PVA. SCOTT ne donne que la définition des NHM, LH, OG. MICHEL « spezial katalog » indique le sens de l’application de la gomme, et des « gummi » économiques.

Dans les études hyper spécialisées en France, il est question de gommes d’aspect plus ou moins différent en fonction des types de papiers (le plus célèbre étant la gomme du papier X oblique du 10 c semeuse rouge de carnet de 30 -type II). Dans certains vieux catalogues d’avant 1940, il était question d’une gomme « coloniale » qui semble discutée aujourd’hui car elle pourrait n’être que le décalque des feuilles intercalaires de papiers « sulfurisés » teinte brun plus ou moins foncé. Comme au Royaume Uni, les gommes dites tropicales sont apparues en France dans les années 1968 avec les Sabine. Une gomme dite métropolitaine, arabique, plus ou moins brillante, soumise aux variations hygrométriques et donc incompatible avec les DOM et les distributeurs automatique.

Une gomme mate dite tropicale, synthétique à base d’alcool de polyvinyle insensible aux variations hygrométriques ambiantes.

Il existe aussi une gomme très blanche mate, pratiquement invisible dite « hollandaise » à base de dextrine de pomme de terre. (La direction de l’imprimerie des TP parle d’un état officiel et non d’une variété). Pour les identifier utiliser pour comparaison les Briat qui ne sont sorties qu’en gomme tropicale.

Il manque les timbres autocollants, direz vous. Mais pourquoi en parler : collectionnés neufs ils doivent être sur leur support de papier et oblitérés ils sont très bien sur leurs supports bien découpés.

Yves Claude LE VERN de l’A.E.P. (avec l’aide de Pierre Courtiade pour la mise en ligne)


Dernières modifications : 2005-11-03 18:10:11