L'Observatoire philatélique mondiale, créé tout récemment, vous présente ses meilleurs vux pour la Nouvelle Année 2015, et souhaite développer avec vous une coopération bénéfique pour les deux parties . En effet, PhilObs vise, principalement, à:

•  Fournir un service de veille du marché international de ventes de timbres-poste à l'attention des autorités officielles émettrices de timbres-poste, des collectionneurs de timbres-poste et des philatélistes, ainsi qu'à l'attention d'autres parties et organisations intéressées du secteur philatélique,

•  Analyser les pratiques abusives du secteur philatélique aux conséquences négatives pour l'image d'une nation et de son intégrité, afin de défendre et sauvegarder le timbre-poste en tant qu'«Ambassadeur en miniature» de la nation y compris l'héritage culturel de celle-ci,

•  Fournir des conseils, notamment aux pays en développement, en faveur de la mise en uvre de meilleures pratiques de gestion de leurs timbres-poste dans tous les aspects de la chaîne de valeur afin que lesdits pays puissent gérer, commercialiser et promouvoir leur philatélie, en toute indépendance,

•  Servir de point central d'information aux collectionneurs de timbres-poste et philatélistes cessitant une confirmation sur l'authenticité des timbres-poste en leur possession ou qu'ils aimeraient acquérir.

Veuillez envoyer un courriel à : phil.obs@progress-marketing.tn et/ou écrire à :

Mme. Maria Zofia Libera, Gérante

Progress Etudes de Marketing (PEM)

Observatoire philatélique mondiale (WPO)

Bureau A-307, Ariana Centre

2080 Ariana, Tunisie

A Noter:

L'Observatoire philatélique mondiale est le nouveau partenaire de la Philatelic Webmasters Organisation dans son long combat contre les émissions illégales de timbres-poste .

La propriété intellectuelle de la société "PROGRESS - Études de marketing", ainsi que du nom et du logo de "l'Observatoire philatélique mondiale (WPO)" a été enregistrée en Tunisie en décembre 2014.

 


Published: Jan. 18, 2015. Last update: Jan. 20, 2015.
Copyright © 2015 by Maria Zofia Libera. Published by permission.
All rights reserved worldwide.